RESISTANCE-mai2003-


l'offensive terrestre mené par les troupes américano-anglaises est donc finie. Reste maintenant le plus difficile, garantir la paix et la survie d'un peuple, d'une civilisation. Quelle stratégie les américains ( vous remarquerez que les anglais n'ont déjà plus voie au chapitre) ont-ils décidé d'employer pour justifier l'occupation de l'Irak ? Tout d'abord, que reste-t-il de l'Irak après 3 semaines de frappes " ciblées " : la société civile est la proie de bande armée ( les anciens militaires du régime), des maladies( le choléra à Bassora par manque d'eau potable), de la saleté ( une ville sans fonctionnaire ni pouvoir décisionnaire), de la misère ( plus de travail dans les villes) : ceci peut encore se régler à coup de dollars si la volonté américaine est bien là; mais en ce qui concerne l'administration irakienne qui est déstructurée( les ministères sauf celui du pétrole ont été pillé et brûlé),les tensions religieuses et ethniques qui voient le jour( chiites , sunnites , kurdes , chrétiens...): l'argent ne peut rien, il faut la volonté d'un peuple et ce n'est pas en faisant un retour à la féodalité que cela va s'arranger(les chefs de tribu reprenant le pouvoir dans certaines régions comme à Bassora sous la demande des britanniques) . Mais voilà, le peuple irakien ne compte pas , pire, c'est la négation d'une des plus vieilles civilisations qui a été orchestré. En laissant pillé les musées nationaux, avec la complicité directe ou indirecte de l'armée, on a volé la mémoire de ce peuple. L'administration américaine a voulu humilié le peuple irakien ( laissant faire le vandalisme et les pillages) pour montrer qu'ils avaient libéré un peuple incapable de se débrouiller seul. Ceci est la seule justification de l'occupation de l'Irak. L'administration américaine va apporter la démocratie au peuple irakien comme les européens du temps des colonies. La pax americana est en route ; planquez-vous ,j'ai entendu qu'ils voulaient libérer la France maintenant.
A bon entendeur, salut.






retour à la page de présentation